12 mars 2015 Publié dans A propos de l'établissement Lycée Les Rosiers

Historique

Toute question doit trouver sa réponse. Tout problème aura sa solution. La confiance est indispensable. Croire en son enfant et primordial.

LES ROSIERS, Lycée Professionnel et Technologique, est l’œuvre de la Congrégation des Religieuses de la Providence de Lisieux.

            En France, au XVIIème siècle, la pauvreté matérielle et intellectuelle touche de nombreuses familles. Ainsi, l’Eglise Catholique s’efforce de développer l’école populaire et gratuite : instruire l’Homme pour l’aider à sortir de la misère et assumer sa vie par l’apprentissage de la lecture, l’écriture, le calcul et l’hygiène.

            A Lisieux, en Septembre 1683, deux Dames Religieuses ouvrent une école gratuite pour les filles pauvres de la ville et de la campagne à l’instar d’une école gratuite ouverte pour les garçons par Jean-Baptiste de la Salle. En Septembre 1699, c’est la reconnaissance canonique de la Congrégation des Religieuses de la Providence présentes dans une quarantaine de paroisses ; puis en 1839, l’obtention d’une Ecole normale d’Institutrices au sein de la Congrégation sur la volonté aboutie de Monsieur l’Abbé Jean-Baptiste FREMONT.

            En 1957, les Sœurs de la Providence de Lisieux, fidèles à l’esprit de leurs fondatrices et à leur charisme dans l’éducation des jeunes filles et la prodigation de soins aux malades, ouvrent le Cendre d’Education Ménagère, couture, puériculture, préparations aux soins infirmiers. Au vu du développement des formations tertiaires et de l’accroissement du nombre d’élèves, les Religieuses entreprennent la construction de l’actuel lycée inauguré en Septembre 1969 et appelé Les Rosiers en souvenir des rosiers polyanthas qui agrémentaient le jardin.

            Le 1er Septembre 2014, la Congrégation des Religieuses a fait dévolution de sa tutelle sur le lycée Les Rosiers à la tutelle diocésaine de Bayeux et Lisieux qui, dans le même esprit de la tradition congréganiste, poursuit la mission éducative inspirée de l’Evangile.

Jean-Marie CŒURET

Plus dans cette catégorie : « Editorial La Taxe d'Apprentissage »

Nous situer à Lisieux